97,74% des professeur.e.s souhaitent recevoir de la formation sur les risques et les bonnes actions à mettre en place sur l’internet afin de mieux éduquer leurs élèves. La sensibilisation numérique devrait prendre davantage de place dans le cursus scolaire des jeunes. Voici quelques ressources pour vous aider à intégrer de la sécurité dans votre classe dès le secondaire et vous accompagner dans un projet de club de sécurité. 

Formation de base

Pour parler de sécurité en classe, il est important de se former. 

Le Cadre21 offre un parcours de quatre formations (Explorateur, Architecte, Virtuose et Innovateur) pour vous aider à mieux comprendre l’importance de la cybersécurité, de s'initier aux moyens de se protéger, de disposer de pistes pour présenter ces nouvelles réalités aux élèves et ultimement de les intégrer dans la planification de leurs cours.  Le coût de chaque formation est de 150$. Il existe un partenariat entre le Ministère de l'Éducation du Québec et Cadre21.

Le Carrefour de l'apprentissage du Centre Canadien pour la cybersécurité offre plusieurs formations en sécurité dont le cours 114 - La cybersécurité pour les enseignants (de la 4e à la 12e année). Ce cours aborde également le rôle du Centre pour la cybersécurité, en plus de présenter du matériel de référence et des façons d’initier les élèves à la cybersécurité en classe. De plus, il donne des renseignements utiles sur les options de carrière et les études postsecondaires en cybersécurité. Le coût est de la formation est de 100$.

Google offre aussi des formations sur la citoyenneté numérique (anglais)

Ressources pédagogiques pour aborder la sécurité en classe

Le Carrefour de l'éducation est une bonne source pour identifier des ressources pédagogiques pour aborder la cybersécurité en classe. Le Centre Canadien pour la cybersécurité offre un glossaire de la cybersécurité, des vidéos et du contenu de sensibilisation via sa campagne Pensez cybersécurité.

Démarrer un club de sécurité

Si votre institution offre des formations en informatique ou mieux des formations en sécurité, il est intéressant de mettre en place un club de sécurité informatique avec quelques étudiant.e.s. 

L'École Cybersécurité peut vous accompagner pour démarrer un club parascolaire et améliorer les compétences de vos élèves en sécurité. Nous vous fournissons tout le matériel et l’appui dont vous avez besoin pour démarrer une activité dans votre école ou bibliothèque. Nous pouvons également vous aider à trouver des volontaires et du financement. 

Dans ce club, on organise habituellement des ateliers de formation et on participe à des compétitions. Il est possible d'organiser sa propre compétition informatique de type Capture the Flag (CTF), soit une compétition dans laquelle les participants doivent pirater des programmes pour aller chercher des « drapeaux » cryptés. Pour organiser un CTF, cela vous prend une plateforme de CTF, des défis et des prix à offrir. L'École Cybersécurité peut vous aider à organiser votre premier CTF.

Si vos étudiant.e.s veulent se mesurer aux meilleur.e.s dans les domaine, il y a le CTF NSec ou Hackfest. Pour s'entraîner, il y a aussi de multiples plateformes comme on l'aborde dans cet article.

Les études postsecondaires en cybersécurité

Il existe de multiples études postsecondaires qui mènent à des carrières dans le domaine de la cybersécurité. Le réseau intégré sur la cybersécurité (Serene-Risc) a créé un répertoire des programmes postsecondaires en cybersécurité au Canada. Au Québec, il y a plus de 35 formations en cybersécurité de type AEC, DEC, certificat, formation continue, DESS ou maîtrise.

Les carrières en sécurité

Connaître les métiers de la sécurité est un exercice délicat. Le secteur évolue rapidement et ce n'est pas simple de connaître les différences entre chaque métier. 

Pour vous aider, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information française a fait un panorama des métiers de la cybersécurité. Le panorama est composé de 26 fiches métiers dans le domaine de la sécurité. Le panorama couvre autant les métiers de gestion de la sécurité (par ex. : Directeur de programme de sécurité, responsable de projet), les métiers liés à la conception d'un système de sécurité (par ex. : architecte, administrateur) et les métiers liés à la gestion des incidents (par ex. : analyste réponse aux incidents). D'autres métiers connexes sont aussi abordés. 

Le mentorat est une excellente façon de rencontrer des professionnel.le.s en sécurité et de s'inspirer de leurs parcours. Grâce à notre partenariat avec Academos, nous offrons la possibilité aux jeunes de rencontrer à distance des d'expert.e.s dans la domaine de la cybersécurité.